Discours de haine à l’encontre des musulmans

13 septembre, 2014
2 Commentaires 59 Signalements
Community Manager
13 septembre 2014 à 12:53
Hongrie

Le 21 septembre 2017, le Mouvement contre le discours de haine lutte contre le discours de haine dont les musulmans sont la cible dans le cadre de la Journée internationale de la paix. Il appelle à un dialogue constructif en vue de faire disparaître les clichés et les préjugés et de renforcer les contre-discours et les discours alternatifs qui battent en brèche le discours de haine et le discours xénophobe sur lequel il repose, dont sont victimes les musulmans. En septembre, Hate Speech Watch attirera l’attention sur l’ampleur et l’étendue des contenus en ligne qui véhiculent un discours de haine dont les musulmans sont la cible en Europe et dans le reste du monde. À cette fin, Hate Speech Watch privilégiera la collecte de modèles caractéristiques de discours de haine et de contenus haineux à l’encontre des musulmans, afin de sensibiliser les citoyens à l’étendue du problème, de permettre de comprendre en profondeur et de déconstruire les discours oppressants et discriminants, et de contribuer à la réalisation de contre-discours pour battre en brèche ces discours simplistes, xénophobes et discriminants.  

Les musulmans représentent le deuxième groupe le plus visé par le discours de haine en ligne en Europe. Les propos hostiles aux musulmans ne se cantonnent plus aux marges de la société, mais sont désormais tenus également par certains responsables politiques traditionnels, ce qui provoque une augmentation du discours populiste xénophobe. Cette tendance peut contribuer à une désintégration plus générale des valeurs humaines, comme la non-discrimination, la tolérance, la liberté de religion, la solidarité et l’égalité. Grace à cette Journée d’action, le Mouvement appelle à la solidarité à l’égard des personnes (nos amis, voisins, collègues, concitoyens...) victimes de ce discours de haine. En privilégiant la situation des personnes victimes du discours de haine, au lieu de l’islamophobie et des connotations négatives qui en découlent, le mouvement entend mettre fin à la dichotomie croissante entre « nous » et « eux » qui s’est développée dans le discours public de nombreux pays.  Le discours populiste xénophobe établit un lien, qui n’existe pas, entre les réfugiés, la confession musulmane et les récents attentats terroristes commis en Europe. Ce discours xénophobe simpliste ne traduit pas la réalité : les réfugiés qui fuient la guerre ou les conflits recherchent la sécurité en Europe sont de nombreuses confessions différentes ; la quasi-totalité des musulmans européens vivent de manière pacifique au sein de leurs collectivités depuis des décennies, voire des siècles ; les attentats terroristes les plus récents ont été perpétrés par des ressortissants des pays touchés. Cette question complexe ne doit pas se résumer de manière simpliste en « bons » et « méchants », ni en « nous » et « eux ». Discutons ensemble de manière constructive en Europe pour faire reculer la propagation du discours de haine et la désintégration de nos sociétés....

Commentaires

2 Commentaires
  • Community Manager
    4 octobre 2014 à 07:10
    Hongrie

    The most targetted group is LGBT people.

  • Ingrid Aspelund
    23 septembre 2014 à 08:58
    Norvège

    Above it says: "The online survey of the Council of Europe (2012) showed that Muslims are the second most targeted group by hate speech online in Europe".
    Who is the first?

×